VIE DE JOSEPH ROULIN, Thierry Jolivet

photo de Geoffray Chantelot

Cela fait quelques années maintenant que les lyonnais connaissent « La Meute », collectif fondé en 2010, dont la direction artistique est assurée depuis 2015 par Thierry Jolivet. La compagnie a en effet affirmé sa singularité au fil des ans, en façonnant un théâtre où la musique se joue en direct sur scène, placée sur un pied d’égalité avec la représentation de grands textes de la littérature mondiale (La Meute a en effet adapté des œuvres de Dostoïevski, Dante ou Boulgakov). Pour cette dernière création, Thierry Jolivet, accompagné de deux musiciens, interprète le texte de Pierre Michon, Vie de Joseph Roulin.

Jaune de chrome

Une boite de miroirs se substitue à la boite noire pour servir d’écrin à ce chef d’œuvre de la littérature. De fait Pierre Michon compte parmi nos plus grands écrivains contemporains ; en témoigne son entrée dans Les Cahiers de l’Herne. Vie de Joseph Roulin se déploie en un long poème aussi intense et éblouissant que les jaunes de Van Gogh, et se lit d’une traite : d’ailleurs c’est ainsi que Thierry Jolivet a choisi de l’interpréter.

Vortex

Alors qu’en arrière-plan se succèdent les détails des tableaux – jaunes aveuglants, bleus électriques et verts insolents – démultipliés par leur réflexion dans les miroirs latéraux, Thierry Jolivet, silhouette noire, nous livre ce texte en toute discrétion. Avec pour seul accessoire un micro sur pied, il endosse la langue de Michon pour redonner vie à ce simple employé des postes que fut Joseph Roulin et qui côtoya Van Gogh, lui servant parfois de modèle, lorsque ce dernier était établi à Arles. Le texte ainsi psalmodié et soutenu par la musique live de Jean-Baptiste Cognet et de Yann Sandeau tient de l’incantation. Emporté par cette onde poétique, on se laisse naturellement absorber par les couleurs et la langue ensorcelante de Michon. Comment ne pas être ébloui d’abord par la performance de Jolivet maîtrisant ce texte immense comme s’il était sien ? Envoûté ensuite par la symbiose parfaitement immersive de la musique, de la vidéo et d’un récit déroulé comme un chant hypnotique …

Sophie Rieu

 

 

Texte : Pierre Michon

Musique : Jean-Baptiste Cognet et Yann Sandeau

Création vidéo et régie vidéo : Florian Bardet

Création lumière : David Debrinay et Nicolas Galland

Sonorisation et régie son : Mathieu Plantevin

Régie générale et régie lumière : Nicolas Galland

Construction : Clément Breton et Nicolas Galland

Stagiaire construction et plateau : Maureen Bain

Site du théâtre des Célestins : https://www.theatredescelestins.com/

Site de La Meute-Théâtre : https://lameute-theatre.com

Durée : 1h45

Production : La Meute-Théâtre

Coproduction : Célestin-Théâtre de Lyon, Théâtre Jean Vilar – Bourgoin Jallieu

Soutiens : Ville de Lyon Région Auvergne-Rhône-Alpes, Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon, Théâtre du Peuple-Bussang, L’Allégro – Miribel, SPEDIDAM

 

11-20 décembre 2019 –Célestine Hors les murs – Lyon

30 et 31 janvier 2020 – Théâtre Jean Vilar – Bourgoin Jallieu

19 au 27 mars 2020 – Théâtre de la Cité Internationale  – Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s