Duo, de Cécile Laloy

(crédit photo : Alice Laloy)

Dans le cadre du MOI de la danse, Les Subsistances accueillent 5 spectacles dont Duo de Cécile Laloy. Duo interroge les singularités des rapports amoureux à travers les âges et les façons de vivre la passion. Pour le printemps 2018, Cécile Laloy créera L’Autre, seconde partie du diptyque.

TROIS COULEURS : blanc, noir et rouge

« Il n’y a pas de personnages », nous précise-t-on, mais un homme et une femme. Deux interprètes, deux danseurs, deux partenaires de sexes opposés séparés par 36 cm soit leur différence de taille. S’il présente un visage poupon et tendre, malgré sa taille imposante, elle reflète une personnalité affirmée et mutine, malgré sa petite taille. Vêtus de tenues quelconques mais assorties, noires et blanches, ils se fondent dans un décor glacial : carrelages blancs enchâssés de petits carreaux noirs qui pourraient davantage évoquer le sol des boucheries-charcuteries d’antan que celui d’un refuge douillet ; nous y reviendrons. Les deux personnages font leur apparition dans un brouillard épais. C’est leur écart de taille qui d’abord nous saute aux yeux. Puis ils s’embrassent. La différence s’estompe peu à peu pour s’inverser, à la faveur de leurs actes.

ET SI NOUS NOUS ENTRE-DÉVORIONS ?

Durant l’heure que dure le spectacle Marie Urvoy et Joan Vercoutere explorent toutes les positions possibles et acrobatiques autour d’un seul point de contact : le bouche à bouche. Face à face, dessus dessous, les corps s’enlacent et s’entremêlent et s’emportent tout en tâchant de conserver cette adhérence parfois totale d’un corps à un autre, parfois tenant juste à un fil, c’est-à-dire à un baiser. Tantôt tendres, tantôt cruels et violents, ils explorent la douceur et l’animalité de l’érotisme, les possibilités offertes par ses délicieux supplices. Elle, perchée sur lui tel un oiseau aux aguets, lui parcourant la scène comme un singe ou un félin. Parade érotique : je te montre mes seins, tu exhibes tes fesses. Ces deux-là s’accouplent, fusionnent, s’emboîtent, s’unissent, copulent, se mélangent. Puis ils se désunissent, se défient, se punissent, et parfois s’entredévorent ; c’est l’évocation de l’algolagnie et du cannibalisme ponctuée par des éclaboussures de faux sang. Tels des animaux surpris, ils nous regardent fixement, hagards, le visage blanchi et les lèvres dégoulinantes de sang. Assistant à cet amour dévorant, on songe évidemment à Trouble every day. Pour s’en écarter aussitôt lorsque l’exagération et le burlesque nous conduisent aux confins du Grand-Guignol : elle vient tremper sa chemise dans un seau rempli de faux sang pour tenter de ressusciter son Roméo ; s’ensuivent une succession de fausses morts et de retours à la vie. Ajoutons pour finir que la chorégraphie se déploie sur une musique étonnante aux sonorités gutturales, création musicale parfaitement ajustée que l’on doit à Damien Grange et Olivier Bost. « J’aimerais que les deux interprètes racontent l’amour fusion, celui qui est invivable et que cette passion se meurt ou alors qu’elle étouffe », précise Cécile Laloy. Pari tenu.

Sophie Rieu

 

DUO de Cécile Laloy

Conception, chorégraphie : Cécile Laloy

Avec : Marie Urvoy et Joan Vercoutere

Scénographie, costumes : Alice Laloy

Assistante costumes : Delphine Laloy

Création sonore : Damien Grange, Olivier Bost.

Création lumière : Johanna Moaligou

Régie générale : Jérémie Quintin

Production : Compagnie ALS

Coproduction : La Comédie de Saint-Etienne, RAMDAM, UN CENTRE D’ART, Les Subsistances-Lyon

Partenaires : RAMDAM, UN CENTRE D’ART, Les Subsistances-Lyon, Centre culturel La Buire, à L’Horme, Les éclats chorégraphiques à La Rochelle, Le Pacifique à Grenoble, Le CCN de Rillieux-la-Pape, Le théâtre du Parc à Andrézieux-Bouthéon, le CND à Lyon.

Les Subsistances Les 11 et 12 janvier 2018, Durée : 1h

Site des subsistances : http://www.les-subs.com/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s