Elisabeth Pouilly

 

Née en 1987 en Lorraine, je suis passionnée de littérature. Tournée tout d’abord vers la poésie, je m’oriente petit à petit vers le théâtre. Mes premières expériences marquantes de spectatrice, de la représentation des Chaises de Ionesco aux 3 versions de la vie de Yasmina Réza, me poussent vers le théâtre moderne et contemporain. Je fais une licence de Lettres Modernes à l’Université de Toulon, où je m’investis dans un projet pour faire connaître plus largement la poésie contemporaine et les manifestations organisées autour de cet art. Je publie aussi deux fascicules de poèmes et participe à des lectures-performances. Côté théâtre, j’éprouve un véritable choc en découvrant un spectacle créé pour le Festival Panique de Hyères, inversant le dispositif traditionnel théâtral, et mettant ainsi sur scène les spectateurs, après les avoir fait passés par les coulisses, où des scènes à l’esthétique néo-surréaliste, « panique », se jouaient. Cette découverte s’accompagne de celle du film La Montagne sacrée d’Alejandro Jodorowsky, un des créateurs du groupe Panique en 1962, avec Fernando Arrabal et Roland Topor. Je décide alors de consacrer mon mémoire de Master en Littérature Comparée au théâtre et au cinéma de cet auteur, en mettant l’accent sur le traitement du sacré et du monstrueux dans son œuvre. Après avoir passé le Capes de Lettres modernes, je commence à enseigner dans la région parisienne puis en Haute-Savoie. Je débute alors un doctorat en Etudes Théâtrales, à l’Université Paris III – Sorbonne Nouvelle, sous la direction de Joseph Danan, mue par la volonté d’explorer plus avant le lien entre théâtre et cinéma dans l’œuvre de Jodorowsky. Je m’intéresse plus particulièrement au concept de performance. Des conférences données en Avignon, à Paris, et à Cluj, en Roumanie, m’offrent l’occasion de rencontrer des chercheurs partageant cet intérêt et de faire davantage connaître les productions du groupe Panique.

En 2015, je m’installe à Marseille. J’apprécie le dynamisme culturel de cette ville, qui me permet d’assister et de participer à de nombreux spectacles et performances, notamment lors du festival Actoral. En parallèle à mon travail et à ma recherche, je monte le collectif « Les Agrions », afin de mettre en scène des auteurs contemporains peu représentés, en privilégiant le lien entre les différents arts et la relation avec le public.

Ma participation au blog Action parallèle me donne la possibilité d’exprimer mes coups de cœur sur les spectacles que je vois, et de partager ma passion pour la performance théâtrale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s