Interview de Tommaso Tronconi à Kim-Jee-woon

(crédit photo: festival Gérardmer)

A l’occasion de la quinzième édition du Florence Korea Film Fest, Tommaso Tronconi a rencontré le réalisateur Kim-Jee-woon, invité par le festival pour présenter son dernier film, The Age of Shadows. Voici ce qu’il lui a dit sur ce long-métrage, ses projets futurs, son rapport avec la Corée, et bien d’autres choses.

Ton dernier long-métrage, The Age of Shadows, se passe dans les années 1920-1930, alors que la Corée devait se défendre du Japon. Comment est né ce projet ?

J’ai reçu une proposition de la Warner Corea qui voulait faire un film avec moi. J’ai été toujours intéressé par le mouvement indépendantiste dont je parle dans le long-métrage, le plus violents parmi les mouvements indépendantistes en Corée. Je suis parti d’un épisode qui s’est réellement passé, soit la tentative de faire exploser le quartier général du Japon. Et quand j’étais jeune j’ai lu un livre, Arirang, qui raconte la vie d’un terroriste qui lutta contre le Japon et les sacrifices qu’il a fait pour sa patrie. Les éléments d’actions de ce livre se retrouvent dans Le Bon, la Brute et le Cinglé, tandis que les plus patriotiques sont dans The Age of Shadows.

Toutefois le titre du film évoque des ombres (shadows). Tu penses que la Corée d’aujourd’hui souffre encore de son passé et de la présence proche du Japon ?

Surement beaucoup de choses ont évolués, mais il y a certains détails qui n’ont toujours pas changé. Le Japon n’a pas encore admis sa faute à propos des « confort women » (des femmes et des filles coréennes kidnappées et obligés de se prostituer a l’armée japonaise). La richesse et les propriétés des coréens qui à l’époque soutenait le Japon fait toujours scandale.

The Age of Shadows marque ton retour dans ta patrie après The last stand tourné en Amérique. Comment ça a été de travailler à Hollywood et comment s’est passé le retour ?

Ma façon de travailler a changé beaucoup après Hollywood, parce que là-bas j’ai appris à mieux gérer mon temps de tournage. Avant, en Corée, j’avais tendance à tourner beaucoup plus longtemps que prévus. Mais j’ai tourné The Age of Shadows dans les délais prévu. En plus avant d’aller à Hollywood quand je tournais je pensais plus « qu’est-ce que je veux montrer ? », parce que je voulais que la vision subjective corresponde à ce que le public voyait. A Hollywood au contraire j’ai commencé à me demander ce qui était nécessaire pour la scène. J’ai trouvé une approche plus objective. J’ai dû sacrifier un peu mon style pour comprendre les nécessités de la scène.

Dans beaucoup de tes films, comme en général dans beaucoup de films coréens, on retrouve le thème de la vengeance. Pourquoi ce lien si étroit avec ce sentiment ?

La vengeance exprime un élément dramatique d’une façon violente. Après il faut aussi ajouter que les épisodes de l’histoire coréenne, comme l’occupation japonaise, la guerre de Corée, la division des deux Corées, les différentes dictatures, ont accrus ce sentiment.

Avant tu as cité Le Bon, la Brute et le Cinglé. Kim je-woon s’identifie plus avec le bon, la brute, ou le cinglé du cinéma coréen ?

Le cinglé (il rit).

Dernière question : tu as des projets pour le futur ? Un film ?

Oui, j’ai déjà un titre : Jin-Roh. Il s’agit d’un live-action inspiré par un long-métrage animé qu’Oshii Mamoru, réalisateur de Ghost in the Shell, a écrit. Ce projet est un mélange de science-fiction et de film noir et l’histoire se passe dans une Corée dystopique et futuriste, dans vingt ans.

Tommaso Tronconi, traduit par Fabio Raffo

Source originale le blog italien de critique « Onesto e spietato »: http://www.onestoespietato.com/intervista-a-kim-jee-woon/

(Tommaso Tronconi, 1988 : florentin doc, a effectué l’ensemble de son parcours universitaire à Florence, notamment un master en Histoire du Cinéma et s’est spécialisé dans la critique cinématographique et la création de blog, ndlr.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s