Appel à contribution : A vos écrans ! La scène anglophone en 2 D.

Revue Coup de Théâtre (RADAC)

Jusque récemment, la force du théâtre n’avait d’égale que sa faiblesse puisque les contraintes matérielles de sa production en public localisaient ipso facto sa réception. Depuis les spectacles captés en direct du Théâtre Marigny à Paris pour l’émission télévisée Au théâtre ce soir, les projets d’enregistrement et de diffusion de mises en scène de théâtre se sont diversifiés, les techniques de tournage se sont perfectionnées, les lieux et les moyens de diffusion multipliés, et les publics accueillent favorablement le théâtre sur les écrans (TV ou DVD, salles de cinéma, accès en ligne sur écrans d’ordinateur).

Pour son prochain numéro, la revue Coup de théâtre, la revue du RADAC (groupe de recherche sur les arts dramatiques anglophones contemporains -radac.fr) invite les chercheurs et les praticiens du théâtre et du cinéma à partager leurs réflexions et leurs expériences sur la captation du théâtre anglophone en vue de sa diffusion numérique, ainsi que sur les modalités de sa réception sur un espace en deux dimensions.

Le terme « captation » renvoie ici spécifiquement à l’enregistrement audiovisuel d’un texte scénique in situ, et non à la « recréation », ou à l’adaptation d’un texte dramatique en film de fiction. Parmi les principaux pourvoyeurs de captations d’œuvres dramatiques de langue anglaise : le National Theater Live (performances filmées en public et projetées dans quelques salle en France), la Royal Shakespeare Company (certaines productions sont disponibles sur DVD), le Digital Theater (téléchargements soumis à abonnement), et le Metropolitan Opera (projections par Pathé Live dans plus de 120 salles).

L’objectif de ce numéro consiste à s’interroger sur les manières dont le théâtre de langue anglaise est propagé hors de ses frontières linguistiques, ainsi que sur l’impact conceptuel et fonctionnel de sa diffusion numérique sur les études scéniques anglophones.

Les axes suivants pourront – entre autres – servir de point de départ aux contributeurs :

· De quelles manières la numérisation et la diffusion sur écrans contribue, promeut, complète, réexamine-t-elle la dramaturgie anglophone ?
· Quel est le potentiel pédagogique de la captation pour les études théâtrales anglophones, en tant que véhicule de connaissance, mais aussi comme objet d’étude ?
· Quel est le statut du film issu d’une captation : constitue-t-il un objet d’archive ou une création ?
· Puisque l’interprétation d’un spectacle est tributaire de la perception du spectateur, quelles nouvelles approches permettent d’aborder la captation du théâtre et sa diffusion sur les écrans ?
· L’enregistrement audiovisuel de la scène détruit-il la coprésence constitutive du spectacle vivant ou, au contraire, la médiation de la caméra enrichit-elle visuellement et intellectuellement l’expérience du spectateur ?
· L’image virtuelle peut/doit-elle être remaniée ? L’alternance inhérente au médium filmique est-elle antagoniste à la simultanéité scénique ?
· Quelle est la part de subordination de la rhétorique filmique à l’énonciation spatio-temporelle scénique, et celle des réalisateurs aux contraintes matérielles du plateau ?
· Des commentaires sur l’accessibilité des films, ainsi que sur la politique des théâtres en matière d’accessibilité, pourront également compléter ces réflexions.

Les propositions d’articles en français ou en anglais (titre et résumé de 250 mots) sont à envoyer, accompagnés d’une bio-bibliographie d’une demi-page à Sandrine Siméon (simeon@susqu.edu) et Agathe Torti Alcayaga (agathetorti@yahoo.fr) avant le 31 octobre. La réponse du comité de rédaction sera communiquée aux contributeurs avant le 30 novembre et les articles devront être remis avant le 30 février 2016 (maximum 5.000 mots/30.000 signes).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s