L’attesa (L’attente) de Piero Messina

(crédit photo : Alberto Novelli)

Après son expérience d’assistant à la mise en scène auprès de Paolo Sorrentino pour This Must Be The Place et La grande bellezza, Piero Messina lance avec courage son premier long-métrage, L’attente, au Concours de la 72° édition du Festival de Venise. Il trouve comme récompense les applaudissements du public et de la presse, grâce à une œuvre de qualité, personnelle et sensuelle (la présence de Juliette Binoche était un appui).

L’attente raconte la rencontre/affrontement entre deux personnages féminins, une femme et une adolescente, une mère et une fiancée, jouées respectivement par Juliette Binoche et Lou de Laâge. La première est une mater dolorosa qui ne réussit pas à accepter la perte du fils. La jeune fille est la fiancée de ce dernier, arrivée en Sicile pour le revoir. Mais attendre Giuseppe sera comme attendre Godot. Effectivement la mère ne révèle pas la vérité dramatique l’absence du fils…

Dés le début on peut se rendre compte que Piero Messina a été assistant de Sorrentino, en particulier pour les titres du début, un hommage même trop explicite au prix Oscar italien. Et donc le risque qui semble ressurgir est celui d’un élève dont le cinéma serait la (photo)copie de celui du maître. Heureusement Messina sait se détacher du fantôme du « père » et trouve son originalité. Le résultat est un excellent premier film qui sait communiquer l’émotion au spectateur. On peut souligner certainement quelques ingénuités et le hasard d’un esthétisme trop risqué (la baignade dans la mer de la fille, le fait de lire un écran de téléphone portable dans le noir le plus absolu), mais on trouve des moments forts émouvants et pleins de poésie (l’étreinte du matelas gonflable de mer, le moment de la baignoire entre mère et fils).

Nous trouvons en plus une thématique forte : le deuil opposé à la vitalité de deux personnages féminins très vifs, si lointains mais en même temps si proches, qui finissent par parler et échanger quelque forme d’affection. Mais le dialogue ne dépasse pas l’obstacle du vide et du silence de la vérité (la mort de Giuseppe).

Les deux personnages, forts sont approfondis par le jeu de deux actrices excellentes. Juliette Binoche paradoxalement ressort à travers le visage non maquillé et détruit par les larmes et le deuil. Sans être à sa hauteur, Lou de Laâge joue avec une énergie sincère même dans les scènes de désespoir.

Enfin, il faut souligner comment ce film, grâce aussi au travail sur l’image de Francesco di Giacomo, a le courage de représenter une Sicile d’un point de vue original, si ce n’est complètement nouveau. On ne trouve aucun folklore, pas de soleil, pas de champs de blé. Les lieux montrés sont tellement sombres, brumeux qu’ils deviennent comme un non-lieu mental, qui déplace l’action en dehors du temps. Cela est sûrement le symptôme non seulement du courage esthétique de Messina, mais aussi du cinéma actuel, qui ne se charge désormais plus aucunement montrer le réel.

Tommaso Tronconi (traduit par Fabio Raffo) source originale le blog italien de critique audiovisuelle « Onesto e spietato » : http://www.onestoespietato.com/l-attesa-piero-messina-recensione-venezia72/

(Tommaso Tronconi, 1988 : florentin doc, a effectué l’ensemble de son parcours universitaire à Florence notamment un master en Histoire du Cinéma et s’est spécialisé dans la critique cinématographique et la création de blog, ndlr.)

Mise en scène : Piero Messina
Scénario : Andrea Paolo Massara, Piero Messina,
Acteur: Juliette Binoche, Lou de Laâge, Giorgio Colangeli
Montage : Paola Freddi
Production : Indigo Film avec la collaboration de Medusa Film
Pays : France, Italie
Genre : film dramatique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s