Séminaire Doctorants Montpellier ED 58 séance 3

La crise du sujet souverain et la naissance de l’individu relationnel/en réseau

Date 17 mai 2016

Lieu : Montpellier, Place Albert I. Site saint Charles- salle des colloques 1. Horaire : 14h-17h00

14 h 00 -15 h 30 : Laurent Fauré. Praxiling, UMR 5267 Cnrs & Université Paul-Valéry Montpellier 3

L’individu incertain aux prises du sujet collectif : la production discursive de soi et de l’autre sur le fil de la publicisation

L’exposé repose sur l’hypothèse linguistique d’une expression de la subjectivité, revisitée et replacée au cœur des fonctionnements intersubjectifs. Le sujet, dont la tradition psychanalytique fait une instance clivée est ainsi relu, dans une conception praxématique comme l’« autre de l’autre »[1]. On partira de cette proposition pour avancer une modélisation dite d’égogenèse/ allogenèse, par laquelle on précisera le double mouvement de la production d’identité / altérité en discours.

Ce déplacement de la perspective classique de la subjectivité énonciative vise à rendre compte, selon une approche alternative, de plusieurs phénomènes relevant de la dimension communicationnelle-interactionnelle des médias d’information : la construction des formes d’adresse, l’image du tiers symbolisant ou encore l’assomption de la ligne éditoriale… Partant, on considérera plusieurs manifestations en discours médiatique de ces actualisations, qui serviront de témoins à la validation de l’hypothèse.

À partir de données recueillies en France et en Italie, on s’interrogera sur les modalités par lesquelles la production de soi passe par la mise en discours de l’altérité. Les cadres publicisés de l’élaboration de l’intersubjectivité sollicitent de la sorte une perspective située et interactionnelle qui sera assumée en termes de cognition distribuée. Ils permettent surtout d’envisager, plus fondamentalement, de qui la parole journalistique actuelle, à l’heure des réseaux sociaux, peut bien se faire médiatrice.

[1] Barbéris J.-M., 1998a, « Pour un modèle de l’actualisation intégrateur du sujet », in J.-M. Barbéris, J. Bres, P. Siblot, De l’actualisation, Gap : CNRS Éditions, p. 215.

15 h 30 – 17 h00 : Florence Thérond.   RIRRA21, MCF de littérature générale et comparée

Le paradigme relationnel dans les écritures de l’extrême contemporain 

Dans le monde actuel, où ne cesse de s’accélérer la dépendance des États les uns par rapport aux autres dans un vaste processus d’intégration, où la circulation des hommes, des marchandises et de l’information est organisée en flux et structurée en réseaux interopérables, où triomphe le vouloir-vivre collectif et la structuration de la société en tribus, l’approche relationnelle domine dans de multiples domaines : marketing relationnel, économie interrelationnelle et sociologie relationnelle, psychologie interactionnelle.

Nous nous proposons d’interroger la littérature contemporaine à la lumière d’un tel paradigme, en nous intéressant à ceux pour lesquels l’œuvre est « un état de rencontre » (Nicolas Bourriaud, Esthétique relationnelle), durant son élaboration et sa réception : transformations des formes du récit de soi dans lesquelles l’intime est ce qui est partageable, autosociobiographie d’Annie Ernaux qui s’écrit en effaçant le moi et pense le lien entre individu et société, pratiques de l’atelier d’écriture, articulation de la parole intime et de la parole d’autrui (Olivia Rosenthal), « forme arachnéenne des échanges croisés » sur le web, lieu d’émergence de la littérature d’ « après le livre » (François Bon, Thierry Crouzet), écritures collaboratives… Peut-on dès lors parler d’une crise de l’idéologie individualiste, des idéalismes individualistes ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s